Partagez
Aller en bas
Modérateur
Messages : 592
Date d'inscription : 14/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Histoire de la Géorgie

le Dim 23 Sep - 23:26
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Après l'invasion soviétique, la République socialiste soviétique de Géorgie est proclamée, et se développe bientôt un bras de fer entre les différentes fractions de Moscou, celles dirigées par Lénine et Staline, durant l'Affaire géorgienne des années 1920, qui mène également à la perte de près d'un tiers des territoires géorgiens au profit de ses différents voisins. En décembre 1922, l'URSS est proclamée, et la RSG devient une des trois républiques de la République socialiste fédérative soviétique de Transcaucasie, dissoute à son tour en 1936.

En 1922, Staline arrive à la tête de l'Union soviétique après avoir procédé à des éliminations politiques. À partir de cette époque, la destinée de la Géorgie change.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En effet, le dictateur soviétique est né sous le nom de Joseph Djoughachvili à Gori, en Géorgie et pour (entre autres) cette raison, le statut de la région change considérablement. Le soulèvement géorgien d'août 1924 en est une conséquence.


Dans les années 1930, après avoir supprimé toute opposition anticommuniste, le gouvernement de Moscou fait de la Géorgie un endroit de détente pour les hommes riches de Russie. Puis petit-à-petit, la contrée se développa et après la Deuxième Guerre mondiale, plusieurs leaders du monde (dont Georges Pompidou, Fidel Castro…) visitent le pays.

À la mort de Staline en 1953, son successeur Nikita Khrouchtchev entame une politique qui consiste à supprimer le culte de la personne de l'ancien chef d'État.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pour cette raison, plusieurs manifestations et révoltes éclatent à Tbilissi, et chacune d'entre elles est brutalement arrêtée. Bientôt, une opposition se développe et à partir des années 1970, un sentiment nationaliste fort se développe en Géorgie. En 1990, finalement, la RSS de Géorgie est dissoute et remplacée par le Conseil Suprême.


En 1991, c'est la dislocation de l'URSS et la création de la Communauté des États indépendants (CEI).
La Géorgie proclame donc  son indépendance et  nomme comme chef d'État Zviad Gamsakhourdia. Celui-ci s'impose bientôt comme un dictateur nationaliste, et une opposition se développe quelques mois seulement après son arrivée au pouvoir. Entre-temps, le gouvernement profite de la situation pour supprimer l'autonomie de l'oblast d'Ossétie du Sud, qui est alors intégrée à la région de Mtskheta-Mtianétie. Cette action pousse les autochtones ossètes à se rebeller contre le gouvernement, et des affrontements militaires font des dizaines de morts,  les troupes nationales perdent le contrôle du conflit quand les séparatistes, proclament leur indépendance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Plus tard , les membres de l'opposition s'arment quand le commandant limogé de la Garde Nationale Tenguiz Kitovani rejoint le camp anti-Gamsakhourdia.

Tenguiz Kitovani devant l’imminence d'une attaque de la part de Tbilisi va chercher des alliers mais  la guerre en Irak mobilise la plupart des moyens des pays occidentaux et Boris Eltsine voit en  Zviad Gamsakhourdia un homme fort et une promesse de  stabilité future dans la région.

Le camp anti-Gamsakhourdia va donc se tourner vers d'obscures compagnie de mercenaires...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Yohann le Lun 24 Sep - 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum